HRP 1984

Départ : Hospice de France

Arrivée : Pla de la Lau

Hospice de France / Refuge de la Renclusa 7h

Temps sublime

Un taxi pour monter au bout de route de l'Hospice de France ou plutôt de ce qui en  reste car elle a été emportée (l'ancienne route rive droite) et la nouvelle route rive gauche n'a pas encore été construite. Nous sommes donc partis bien en  dessous de l'Hospice. Le port de Vénasque est un choc visuel pour tous, la remontée finale sur La Renclusa aussi ! 

 

Refuge de la Renclusa / Refuge de Conangles 8h

Temps sublime

Une petite descente puis une longue montée, un peu de désescalade pour atteindre le névé sous la crête de Mullières puis une longue attente car l'un d'entre nous a eu peur de la descente dans la neige. Quand il a fini par se lancer façon luge la neige rentrait par les cuisses dans son short et ressortait par la taille, fou rire assuré mais aussi coup de soleil car nous l'attendions au foyer d'un miroir parabolique en neige ! La fin de l'étape fut longue d'autant plus que l'hospice de Viella est fermé il faut donc trouver une baraque vers l'actuel refuge de Conangles pour dormir dans des hamacs ! Le nouveau tunnel a totalement modifié le paysage.

 

Refuge de Conangles / Refuge de la Restanca 5h

Temps sublime

La voix de la démocratie a refusé la version longue de cette étape via l'estany de Mar nous avons donc passé donc le port de Rius dans une ambiance andine tellement il y avait de neige et nous fonçâmes sur la Restanca direct. C'était le vieux refuge (abandonné aujourd'hui). Des hydrocarbures sont au programme du dîner mais à la différence de Viados  2 ans auparavant, ça passe comme une lettre à la poste ! Il n'y a pas de serviettes ce sont des rouleaux de PQ qui en font office ça améliore encore l'atmosphère que le vin espagnol l'avait bien dégelée !

 

Refuge de la Restanca / Refuge de la Restanca 2h

Temps sublime

Nous restâmes au refuge, les plus en forme sont allés à l'estany de Mar. Nous y fîmes bien les fous dans la neige !

Refuge de la Restanca / Salardu 6h

Temps sublime

Tout commença par une montée raide mais rapide, le contournement du Montardo en versant sud totalement dans la neige fut un enchantement mais assez épuisant quand même ! et à partir de Colomers il restait 12kms de piste puis de route avec le goudron qui fondait avec la chaleur. Une fois arrivés à Salardu nous avons dévalisé la pauvre unique épicerie de toutes ses glaces ! Et nous avons pris les chambres du seul petit hotel du coin, (ça a bien changé depuis !).

 

Salardu / Montgarri 5h

Temps sublime

Une petite étape pas très intéressante sauf une fois arrivés vers Montgarri. Le hameau était totalement abandonné et la chapelle tombait en ruines. Nous avons jeté notre dévolu sur la maison la moins ruinée pour y passer la nuit. L'après midi a été consacrée à détourner la rivière. Et quand 5 ingénieurs des Mines s'y mettent et bien la jeep locale n'a pas pu traverser !   La nuit fut le festival du goût pour les souris !

 

Montgarri / Refuge des Estagnous 7h

Temps sublime

Pas de chemin, pas de balises, juste le topo. Aujourd'hui cette étape parait facile (chemin balisé et passant rive ouest de l'étang Long) mais à l'époque ! ce fut épique mais sans se tromper. Quelques chaleurs dans le contournement rive est de l'étang Long sur des sentes de brebis traversant des névés raides plongeant dans le lac ! mais tout est bien qui finit bien !

 

Refuge des Estagnous / Pla de la Lau 6h

Temps sublime

On ne pouvait pas rater le Valier au petit matin dominant la mer de nuages ariégeois ! Longue, très longue descente ensuite vers le Pla de la Lau où le rendez vous fixé un mois auparavant avec notre chauffeur fut respecté !

Cliquer sur la photo pour le diaporama

P4-2.jpg